Le FBI a ordonné la fermeture de MegaUpload, un réseau de sites longtemps présenté comme l’un des principaux vecteurs du piratage de films et de titres musicaux. En France l’initiative a été saluée par Nicolas Sarkozy. Sur Internet, la guerre est déclarée. Les Anonymous n’ont pas tardé avant d’attaquer les sites institutionnels un par un.

Article sur OWNI